Uncategorized

now browsing by category

 

Les périphériques compatibles sur un poste autoradio GPS

Obtenir un système audio dans votre maison est relativement facile à faire grâce à la multitude de haut-parleurs et de systèmes de haut-parleurs sur le marché. Cependant, lorsqu’il s’agit de trouver un poste autoradio GPS pour votre voiture, les choses seront un peu différentes. Il peut être difficile de s’assurer d’avoir le bon système s’accordant à vos besoins. Nous indiquerons les périphériques pouvant se connecter à votre système audio sur cet article de planete-android.com.

Quelles sont les options pour les appareils portables ?

Entrée USB :

La plupart des modèles de poste autoradio GPS ont une entrée USB. Vous pourrez donc connecter un lecteur portable avec une connexion USB directement à votre système de voiture. Les entrées USB sont également parfaites pour les lecteurs thumbdrives. Les entrées USB chargent généralement aussi les appareils portables. La plupart des autoradios sont également dotés d’une commande iPod intégrée, ce qui vous permettra de prendre le contrôle votre iPod sur la façade de votre autoradio tout en maintenant la batterie de l’iPod chargée.

Entrée auxiliaire :

Si votre poste autoradio GPS dispose d’une prise d’entrée auxiliaire, vous pourrez facilement connecter votre lecteur portable directement à votre système de voiture. Il suffit de brancher un câble entre la prise casque ou la prise de sortie ligne de votre lecteur et l’entrée auxiliaire de l’autoradio. Vous ne pourrez pas contrôler la lecture à partir de votre autoradio GPS, mais vous pourrez écouter vos morceaux dans les haut-parleurs de la voiture tout en profitant d’un meilleur son.

Connexion sans fil Bluetooth :

Grâce à la technologie Bluetooth, plusieurs fabricants de poste autoradio GPS vous permettent maintenant de diffuser des fichiers directement dans votre poste autoradio depuis d’autres appareils high-tech, via une connexion numérique sans fil. Vous ne pourrez toujours pas contrôler la lecture à partir du poste autoradio GPS, mais la qualité sonore est aussi bonne que celle d’une connexion filaire de la prise jack. Vous pourrez donc profiter de la commodité et de la souplesse d’une installation sans fil.

Les dessous de l’histoire d’Android

Prenez connaissance des dessous de l’histoire d’Android

Pour la majorité des utilisateurs d’Android, l’OS est l’œuvre de Google. Ce n’est qu’en partie vrai. Son véritable créateur a pour nom Andy Rubin. Petit résumé de l’histoire de Google sur Planete Android.com, la référence sur le système Android.

andy rubin

Quand deux visionnaires se rencontrent

La paternité d’Android revient à Andy Rubin. L’acronyme Android est d’ailleurs une extrapolation de son prénom Andy. En 2003, un visionnaire, transfuge de chez Apple, rêve avec une bande d’amis de révolutionner le monde du portable. Ensemble, ils créent une startup : Android. Leur affaire va son petit bonhomme de chemin jusqu’en 2005.

Larry Page, co fondateur de Google n’a qu’une idée en tête : mettre des tablettes connectées à Google entre les mains de chaque individu de la planète. Il recherche désespérément une startup aux idées aussi délirantes que les siennes. Il la trouve en 2005. Elle s’appelle Android. Les pourparlers s’engagent. Les deux parties se mettent d’accord. Sans consulter Schmidt, son associé, Page achète Android au nom de Google pour la modique somme de 50 millions de dollars.

Des débuts discrets

Une fois l’affaire conclue, Page s’arrange pour qu’Android ait ses propres bureaux dans l’enceinte de Google afin de permettre à Rubin et ses amis de travailler en paix sur leur projet. Aucun employé de la maison mère ne pouvait y pénétrer. Schmidt – qui entretemps avait été mis au courant de l’affaire- ne s’en formalise pas. Après tout, 50 millions de dollars ne sont qu’une bagatelle par rapport à la fortune colossale de Google. Du moment que Page sait ce qu’il fait… Pendant deux ans Rubin travailla à ce qu’il pensait être le fin des fins en matière de téléphonie mobile…

Lire aussi: L’autoradio android. Information sur les fonctions.

Puis vint la révélation

Lors d’un voyage à Las Vegas en 2007, Rubin est confortablement installé dans un taxi lorsque Steve Jobs fait la présentation de son iPhone. Il n’en croit pas ses yeux, le produit est tout simplement formidable. Tout est alors à refaire.

Une bonne copie

Un an plus tard en septembre 2008, T-mobile lance le G1, le premier téléphone à utiliser le logiciel de l’équipe de Rubin. Le système d’exploitation fonctionne comme une copie de l’iPhone. Mais c’est une excellente copie qui, en plus, permet aux fabricants de téléphone de l’installer eux-mêmes.

Comme les manufacturiers veulent à tout prix atteindre le niveau d’Apple, l’OS se vend comme des petits pains. En 2009 les appareils utilisant Android  représentent 1,8 % du total des ventes. A la même époque en 2010, Android s’accapare 17,2 % du marché et dépasse Apple, qui pour la première fois de son histoire, n’engrange que 14 %. Android va bientôt devenir le système d’exploitation le plus populaire de la planète.

Un rêve en voie de se réaliser

Page a joué un rôle prépondérant au sein d’Android et de Google, deux entités qui ont considérablement amélioré l’existence de beaucoup de gens à travers le monde. Grâce à Google, Internet est devenu un outil formidable au service des consommateurs. Grâce à Android, le prix des smartphones est de plus en plus accessible au grand public. Gageons que d’ici très peu de temps il aura réalisé son rêve : un smartphone pour chacun d’entre nous !